APPELEZ- MOI
 

Les aides financières possibles pour bénéficier d’une aide à domicile

On dénombre diverses aides financières pour aider vos proches âgés à continuer à vivre chez eux. Elles sont destinées à financer l’emploi d’une aide à domicile qui les accompagnera dans l’accomplissement des tâches et activités de leur vie quotidienne. Un petit coup de pouce bienvenu !

 

1 – L’APA à domicile

L’Allocation Personnalisée d’Autonomie à domicile est une allocation versée par leur Département aux seniors de 60 ans et plus pour financer une aide :

– Pour l’accomplissement des actes essentiels de la vie quotidienne comme le lever, la toilette, l’habillage, les courses…

– Si leur état nécessite une surveillance régulière

 

Votre proche peut bénéficier de l’APA si :

– Il est âgé de 60 ans et plus

– Il réside en France de manière régulière et stable

– Il est déclaré en perte d’autonomie. Pour cela il faut que l’évaluation de sa perte d’autonomie relève du GIR 1, 2, 3 ou 4 par des experts du conseil départemental. Le GIR (Groupes Iso-Ressource) étant la mesure de la dépendance. Sont classés GIR 1 les personnes en perte totale de l’autonomie motrice et mentale et GIR 4, celles qui n’ont besoin que d’une aide partielle pour la toilette et l’habillage.

Vous pouvez consulter toutes les conditions à l’obtention de l’APA sur le site du service public.

Si l’APA est attribuée sans condition de revenus, le montant est, en revanche, calculé au vu des ressources. Au-delà d’un certain niveau de revenus, il sera demandé une participation.

Prenez vite contact avec le Conseil Départemental de la commune de résidence de la personne concernée.

 

L’APA, ce qu’il faut savoir :

Les sommes versées le sont définitivement. Elles ne peuvent être réclamées aux héritiers ou récupérées sur la succession en cas de décès de votre parent bénéficiaire ou si sa situation financière s’améliore.

Elle n’est pas cumulable avec l’allocation d’aide-ménagère à domicile ou celle des caisses de retraite.

 

2 – L’aide-ménagère à domicile

 

Votre proche ne bénéficie pas de l’APA ou, selon vos calculs bénéficier d’une aide-ménagère serait pour lui plus intéressant ? Une aide à domicile peut lui être attribuée sous condition de ressources. Il devra pour cela :

– Etre âgé de minimum 65 ans ou de minimum 60 ans s’il est reconnu inapte au travail.

– Eprouver des difficultés pour accomplir les principales tâches ménagères

– Justifier de ressources mensuelles inférieures à 801 € pour une personne seule et de 1243 € pour un couple

– Ne pas bénéficier de l’APA

 

Le montant de l’aide est calculé en fonction des revenus.

 

L’aide peut être versée :

– Directement à votre proche si sa commune ne prévoit pas un service d’aide à la personne

– Sous forme d’argent s’il préfère avoir recours à un salarié qu’il choisit et emploie lui-même.

 

Vous devrez faire la demande auprès du CCAS (Centre Communal d’Action Sociale) de la commune de résidence ou directement à la mairie.

 

Aide-ménagère à domicile, ce qu’il faut savoir :

Cette aide est une avance octroyée par le conseil départemental qui sera récupérable sur la succession au moment du décès dans la mesure où la succession dépasse 46 000 €.

 

3 – Les aides des caisses de retraite

Les personnes âgées en situation de fragilité peuvent obtenir des aides matérielles et financières pour l’intervention d’une aide à domicile qui leur permettra de rester chez eux et de vivre le mieux possible ou d’être aidées après une hospitalisation par exemple.

 

Ces aides sont prévues pour :

– Aider aux courses, au ménage

– Livrer les repas

– Aider après une intervention chirurgicale

– Financer une téléassistance

– Financer l’adaptation au handicap d’un logement

 

N’hésitez pas à contacter la caisse de retraite de votre parent pour connaître les aides auxquelles il peut prétendre. Chaque caisse de retraite établit des critères d’éligibilité et des montants d’aides variables.

 

4 – Les réductions d’impôts pour un service de téléassistance

 

Un abonnement de téléassistance est déductible à 50 % des impôts.

Une attestation fiscale vous est envoyée chaque année par le prestataire de services.

Il s’agit d’un système électronique, relié à un centre opérateur, destiné à apporter de l’aide aux personnes âgées confrontées à une urgence médicale ou un accident soudain (malaise, chute). Cette aide se présente sous la forme d’un objet connecté, médaillon ou bracelet d’alerte que votre proche garde en permanence sur lui. En l’actionnant, il peut vous alerter, prévenir le centre opérateur ou toute autre personne susceptible d’intervenir rapidement au domicile.

 

 

Découvrez notre article sur Comment choisir son auxiliaire de vie ou son prestataire d’aide à domicile

Les avantages de Tavie