APPELEZ- MOI
 

Aide à Domicile

A quoi sert la téléassistance si je fais appel à une auxiliaire de vie ?

La téléassistance est un outil indispensable lorsque l’on vit seul et que l’on présente une fragilité. C’est une présence 24h/24, 7j/7 à moindre prix. Lorsque votre auxiliaire de vie a terminé son service, vous n’avez pas besoin d’attendre son retour (parfois le lendemain) pour avoir une aide ou un secours.

 

Quel est le rôle d’une assistante de vie ?

La présence d’une assistante de vie permet de faciliter et prolonger le maintien à domicile des personnes qui ont le souhait de rester dans leur cadre de vie habituel.L’auxiliaire de vie assume toutes les tâches quotidiennes de la vie :

  • courses, vaisselle, préparation et aide à la prise des repas,
  • aide à la prise de médicaments,
  • travaux ménagers,
  • lavage et repassage du linge,
  • aide au lever, à l’habillement et au déplacement,
  • réfection du lit, changement des draps, alèzes et couches,
  • aide à la toilette.

L’assistance de vie assiste également l’infirmière pour tous les soins, mais elle n’est pas habilitée à pratiquer des actes médicaux ou paramédicaux.

Elle se charge également de trouver des distractions compatibles avec l’état de santé de la personne aidée.

Qu’est-ce qu’un service mandataire ?

Dans le cadre de l’activité mandataire, c’est le bénéficiaire de l’aide qui devient l’employeur légal de son intervenant à domicile. Le service mandataire est une solution pour concilier « contraintes économiques » et « accompagnement qualitatif des personnes en perte d’autonomie ».Faire appel à un service mandataire c’est :

  • le choix de son intervenant à domicile,
  • la fidélisation du personnel intervenant,
  • le bénéfice de conseils liés à l’emploi de son salarié,
  • un accompagnement de la personne aidée et de sa famille,
  • un coût souvent inférieur aux autres types d’intervention.

 

Qu’est-ce qu’un service prestataire dans l’aide à domicile ?

Dans le cadre d’un service prestataire, la structure est l’employeur du personnel qui intervient chez le bénéficiaire.Les auxiliaires de vie sont donc sélectionnées et recrutées par la structure. Cela ne veut pas dire que vous n’avez pas le choix de l’intervenant : en effet, les organismes avec lesquels nous travaillons, vous proposent une première visite à domicile afin d’évaluer vos besoins. Ensuite, le coordinateur, responsable de la prestation et de son suivi, vous présentera l’assistante de vie ayant les compétences en adéquation avec vos besoins.Dans ce mode de fonctionnement, les interventions sont réalisées par des intervenants qui peuvent être amenés à changer (c’est l’inconvénient du mode prestataire dans les services d’aide à domicile), mais vous aurez toujours du personnel.L’avantage du mode prestataire est que vous n’êtes pas employeur : pas de contrat de travail, pas de charges sociales, etc. Les démarches sont donc plus simples.

 

L’aide à Domicile expliquée par un professionnel

L’aide à domicile s’adresse à toutes personnes qui se trouvent dans l’incapacité d’accomplir certaines tâches de la vie courante.Pour répondre à ce besoin d’aide, il est essentiel de faire appel à une équipe de professionnels.Il existe deux modes d’intervention:Le mode prestataire : la structure est l’employeur de l’intervenant à domicile et le met à la disposition du bénéficiaire.Le mode mandataire : la personne aidée est l’employeur de son intervenant à domicile, exactement comme lorsqu’il utilise le CESU déclaratif.Grâce à la structure mandataire le particulier est accompagné et conseillé dans sa fonction d’employeur et profite aussi d’autres services tels que le recrutement, le remplacement du personnel absent, la visite d’évaluation à domicile et le suivi de la prestation.Les services rendus par l’aide à domicile. Les structures intervenants auprès d’un public fragile (personne âgée, personne handicapée) sont titulaires d’un agrément qualité.Elles doivent :

  • Informer le client sur les prestations proposées,
  • Etablir un devis clair et détaillé,
  • Faire une visite d’évaluation à domicile,
  • Assurer le suivi de la prestation et proposer des aménagements si nécessaire,
  • Assurer une continuité de service en remplaçant le personnel absent (absence prévue ou imprévue).

 

Le rôle de l’auxiliaire de vie

L’auxiliaire de vie contribue au maintien à domicile d’une personne en situation de dépendance ou semi-dépendance dans le souci de privilégier le maintien de son autonomie. Il assume les tâches de la vie quotidienne : courses, préparation des repas, vaisselle, travaux ménagers, lavage et repassage du linge, aide au lever, à l’habillement et aux déplacements, réfection du lit, changement des draps, alèses, et couches, aide à la toilette.L’auxiliaire de vie se charge également de trouver les distractions compatibles avec l’état de santé et les goûts de la personne aidée. L’intervenant à domicile peut assister l’infirmier pour tous les soins mais n’est pas habilité à pratiquer des actes médicaux et paramédicaux.Pour en savoir plus, visiter le site ATD.

Les aides financières et avantages fiscaux

Quelque soit le mode d’intervention choisi :

  • Vous pouvez obtenir des aides financières pour couvrir une partie ou la totalité des dépenses en maintien à domicile. Les aides sont calculées en fonction de votre degré de dépendance et de vos revenus.
    • L’APA : Allocation personnalisée d’Autonomie pour les personnes de plus de 60 ans.
    • La PCH : Prestation de Compensation du handicap pour les personnes reconnues handicapées de moins de 60 ans.
  • Vous bénéficiez d’une réduction d’impôts; cette réduction est égale à 50% des dépenses engagées dans la limite de :
    • 7500 € soit 15000 € de dépenses la première année,
    • 6000 € soit 12000 € de dépenses les années suivantes,
    • 10000 € soit 20000 € de dépenses pour les contribuables invalides ou ayant à charge une personne invalide

En savoir plus :

Source :

Association pour l’Assistance Totale à Domicile, APATD, 12 rue Georges Thill 75019 PARIS (intervention sur tout Paris, 92, 93, 94). Tél : 0153198700.

Auxiliaire de vie, maintien à domicile

 

 

Recruter une aide de vie pour personne âgée

La procédure pour embaucher un salarié à domicile a été grandement simplifiée par l’arrivée du Chèque Emploi Service Universel (CESU) en 2006. Le particulier employeur est depuis lors libéré de la majorité des formalités administratives et de nombreux particuliers choisissent aujourd’hui ce mode de prestation.En décidant de devenir l’employeur de son aide à domicile le particulier choisit son intervenant, fixe son salaire et ses horaires de travail. Il bénéficie également d’un coût horaire inferieur aux tarifs pratiqués par les associations et les entreprises de services à domicile, même s’il ne bénéficie pas du suivi de la qualité des prestations, ni du remplacement de son intervenant en cas d’absence proposés par ces dernières.Si les procédures d’embauches sont très accessibles, c’est souvent la recherche de candidats qui pose des difficultés au particulier. Entre les annonces, les entretiens et les références à vérifier, le recrutement d’une aide à domicile peut rapidement devenir long et laborieux.L’aide au recrutement proposé par l’entreprise Sénavia peut être un bon compromis. Après une évaluation précise des besoins du particulier, l’organisme se charge du recrutement d’un intervenant correspondant parfaitement aux attentes exprimées.Il sélectionne des candidats ayant une formation spécialisée et des références validées dans le domaine de l’aide à domicile des personnes âgées ou dépendantes, effectue des entretiens de motivation, vérifie les références et l’expérience des candidats avant de présenter les profils sélectionnés lors d’un entretien à domicile. Le particulier choisit ensuite d’employer l’intervenant qui lui convient.Cette prestation permet de trouver un intervenant sur-mesure, spécialement recruté en fonction pour la demande formulée. De plus, si l’organisme est agrée, le particulier bénéficie de 50% d’avantages fiscaux sur le tarif de l’aide au recrutement.

Les avantages de Tavie