APPELEZ- MOI
 

Avec les premiers froids, dites halte à la déprime hivernale!

L’automne et l’hiver sont des saisons propices aux déprimes passagères. Les seniors sont particulièrement touchés par ce phénomène de baisse de moral très fortement lié à la baisse de la luminosité. L’hiver est là ? Pas question de se laisser aller pour autant, des solutions existent pour remédier à ce phénomène !

La déprime hivernale : un mal de saison

Les symptômes qui surgissent d’octobre à mars, avec un pic entre novembre et janvier, disparaissent progressivement au printemps ou spontanément dès le retour du soleil. Les seniors, plus vulnérables, sont d’autant plus affectés par le blues hivernal. Si certains ressentent simplement un léger coup de fatigue, d’autres peuvent vivre un épisode dépressif grave.

Chez un senior, la déprime hivernale se manifeste surtout par :

– une asthénie, une grande fatigue, voire un mal-être s’accompagnant d’une baisse d’énergie, d’une perte d’intérêt ;

– une fatigue chronique, avec somnolence dans la journée et un besoin exagéré de dormir ;

– une sensation de tristesse et une perte d’intérêt pour tout ;

– une augmentation de l’appétit, avec le besoin irrépressible d’absorber des sucreries.

Le rôle de la lumière sur le cerveau

Les recherches faites dans les années 1980 par le docteur Norman E. Rosenthal, psychiatre et chercheur au National Institute of Mental Health, ont permis de mieux comprendre la dépression saisonnière. Il est prouvé depuis longtemps que la lumière joue un rôle déterminant sur nos fonctions cognitives et cérébrales et sur notre bien-être. La lumière n’est donc pas seulement indispensable à la vision, mais nous permet aussi de sécréter de la sérotonine, essentielle à notre bonne humeur. Pour maintenir l’équilibre interne et réguler les rythmes biologiques (la perception du jour et de la nuit), les yeux ont en effet besoin de recevoir un niveau de luminosité diffusée par le soleil d’au moins 2.000 lux (unité de mesure de l’éclairement lumineux). Or, en hiver, le niveau de luminosité n’est que de 500 lux.

Les effets bénéfiques de la luminothérapie contre la déprime hivernale

La luminothérapie est un traitement qui consiste à compenser avec de la lumière artificielle le manque de luminosité naturelle. La luminothérapie se pratique chez soi au moyen de lampes qui exposent la personne à une lumière artificielle aux propriétés identiques à celles de la lumière du soleil. La luminothérapie est efficace dans 50 à 80 % des cas de déprime hivernale.

Il suffit de poser la lampe chaque matin à environ 50 cm de votre visage pendant une demi-heure pour obtenir des effets similaires à ceux d’un antidépresseur, sans en avoir les effets secondaires. Évitez d’utiliser votre lampe au coucher. Elle aurait pour effet d’induire votre organisme en erreur en l’informant qu’il fait jour… ce qui perturberait la qualité de votre sommeil.

À noter : une lampe halogène utilisée 3 heures par jour et réfléchissant une lumière blanche sur des murs clairs donnera aussi de bons résultats.

Attention, la luminothérapie est déconseillée si vous souffrez de maladies de la rétine ou si vous prenez certains types de médicaments (dérivés de vitamine D3, chimiothérapie à base d’isotrétonoïne…). Dans tous les cas, parlez-en à votre médecin.

Conseils : n’hésitez pas à sortir lorsque le beau temps le permet et profitez du moindre rayon de soleil à l’extérieur. Ayez soin de bien vous couvrir et de bien vous chausser. Un service de téléassistance peut vous accompagner à l’extérieur et sécuriser vos sorties.

Les huiles essentielles pour pallier le blues de l’hiver

Saviez-vous que les huiles essentielles possèdent parfois d’incroyables propriétés antidépressives ? Pour lutter contre la dépression hivernale et les coups de déprime en général, les plus efficaces sont les huiles essentielles de :

– camomille, calmante et apaisante ;

– racine d’angélique, réputée pour être tonique, lutter contre la fatigue et l’asthénie ;

– jasmin, une huile « bien-être » aux vertus apaisantes ;

– lavande, aux propriétés tonifiantes, idéale pour chasser le stress.

Comment les utiliser ?

Vous pouvez, au choix :

– déposer environ cinq gouttes de l’huile essentielle de votre choix sur un gant de toilette et vous frictionner sous la douche ;

– verser quelques gouttes dans l’eau de votre bain ;

– déposer quelques gouttes dans un diffuseur pour libérer les senteurs dans l’air que vous respirez.

Les avantages de Tavie